Concours Musique au Centre
Les gagnants 2017
Accueil  >  Les gagnants 2017

Duo Prism – Lauréat 2017

Le duo alto/violoncelle Duo Prism a recueilli les suffrages du jury du concours Musique au Centre-Val de Loire 2017. Une soixantaine de spectateurs étaient venus assister à la finale organisée au Château Royal de Blois le 5 mars dernier. Interview des deux lauréats.

D’OÙ VIENT LE NOM DUO PRISM ?

Quentin : Le prisme est un instrument d’optique : il réfléchit la lumière. C’est ce qu’on essaie de faire : mettre en lumière des éléments dans d’œuvre d’un compositeur. Nous cherchons à multiplier les perspectives, à mettre en regard une interprétation différente. On défend des pièces en les confrontant les unes aux autres.

Loïc : Nous nous sommes rencontrés au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon (CNSMD). Le Duo dans Duo Prism, c’est la concrétisation d’une belle amitié. Nos instruments, alto et violoncelle sont assez proches : ce sont les mêmes cordes. Nous avons la même recherche d’expression de rondeur de son et de brillance, la même philosophie, l’idée d’en faire un duo était naturel : les timbres se mélangent.

COMMENT DÉFINIR VOTRE MUSIQUE ?

Quentin : Je dirai qu’elle est à notre image : éclectique, curieuse, originale et engagée dans ses partis pris. J’écoute des artistes d’univers aussi variés que Jean-Sébastien Bach, Led Zeppelin, les grandes formations de chambre ou Pink Floyd.

Loïc : Ce qui nous importe quand on joue, c’est avant tout de transmettre notre passion. J’espère qu’on peut dire que, dans notre élan, nous créons des passerelles, des ponts. Le but, c’est de rendre cette musique accessible à tout le monde. C’est important aussi d’avoir ce rôle de transmission, de donner les clefs au public pour appréhender des musiques parfois inconnues ou éloignées de sa culture. Le partage est très important dans la musique.

Quentin : La musique est un vrai média de partage, un art qui élève l’homme. D’ailleurs, l’homme a toujours eu besoin de mélodie : il existe des traces d’instruments de  musique vieilles de plus de 35 000 ans ! On peut dire qu’elle donne un sens à nos vies et nous structure. 

QUE REPRÉSENTE POUR VOUS LE FAIT DE GAGNER LE CONCOURS MUSIQUE AU CENTRE-VAL DE LOIRE ORGANISÉ PAR HUMANIS ?

Quentin : Lorsque j'étais élève au conservatoire de Châteauroux, je voyais des affiches pour ce concours partout dans les couloirs. Je me disais que ce n’était pas pour moi, que j’étais trop jeune. Et puis, un jour, avec Loïc, on s’est dit ‘pourquoi pas ?’ Aujourd’hui, je suis vraiment ravi d’avoir pu partager notre musique devant un public. Nous  n’avions rien calculé donc la victoire a été une super surprise.

Loïc : Participer au concours Musique au Centre-Val de Loire et le gagner alors que nous sommes encore étudiants, c’est une super opportunité ! C’est vraiment  formidable de pouvoir enregistrer un CD, postuler à d’autres concours. Ça nous donne une légitimité et nous permet de mettre en lumière notre répertoire. Maintenant, on a vraiment envie de multiplier les expériences.

 

photo groupe duo prism quentin
Quentin Rebuffet, violoncelliste, est particulièrement implanté dans la région Centre-Val de Loire grâce à ses parents restaurateurs, venus développer leur activité commerciale dans l’Indre en 1999.

Châteauroux, Orléans, puis Bordeaux et Saint-Maur des Fossés… de conservatoire en conservatoire, il finit par être admis au CNSMD de Lyon en 2015.

photo groupe duo prism loicLoïc Aldelfettah, quant à lui alto, s'est beaucoup produit en France et à l’étranger. Il a multiplié les expériences en soliste, en musique de chambre et en orchestre et est lauréat du Tremplin de la Philharmonie de Paris pour jeunes quatuors en janvier 2016 avec celui qu’il avait formé au CNSMD de Lyon.

Il a également étudié au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris.

 

L’époustouflant Trio Sõra remporte la 7e édition du concours Musique au Centre-Val de Loire !

Les trois jeunes musiciennes du Trio Sõra ont conquis le jury dimanche 13 mars au Château Royal de Blois, lors de la finale du concours Musique au Centre-Val de Loire.

Les quatre ensembles de musique classique retenus pour disputer la finale du concours ont défendu avec brio leurs chances devant le jury dimanche 13 mars après-midi dans la salle Gaston d’Orléans du Château de Blois.

Au programme, de la musique de la renaissance avec l’ensemble « Le Banquet du Roy », un duo clarinette et piano avec « l’Ensemble Lyria », le « Trio Sõra » et ses 3 musiciennes (violoniste, violoncelliste et pianiste) et enfin, le « Duo Cordes en Eclat », composé d’une pianiste et d’un guitariste.

Le Trio Sõra devient lauréat 2016 grâce à une prestation particulièrement brillante

Magdalena Geka, Angèle Legasa et Pauline Chenais ont offert au public et au jury une spectaculaire démonstration de coordination et de maîtrise avec des musiques tout en accélération, des arrêts, des reprises, des chuchotements parfois. Les trois musiciennes se sont révélées aussi impressionnantes à écouter qu’à regarder, tant elles semblaient en symbiose totale entre elles et avec leurs instruments !

Avec cette récompense, Humanis leur permet d’enregistrer un premier album et de donner en fin d’année un concert privé où elles seront cette fois seules en scène, toujours dans le cadre prestigieux du château de Blois.

Rappelons que cet événement est organisé par Brigitte Roblet et Dominique Lefèvre, l’équipe de la Direction des relations extérieures nationales institutionnelles et patronales présente en région Centre-Val de Loire, et avec le soutien de la Communication externe Groupe. Il constitue chaque année pour Humanis une opportunité d’inviter des personnalités politiques ou institutionnelles, des partenaires, des représentants des organisations syndicales d’employeurs ou de salariés et des clients ou prospects du Groupe dans la région.

Les membres du jury 2016, parfois présents depuis l’origine de l’opération " Musique au Centre " :
- Jacques Nozach (Président d'honneur)
- Maurice Ballue (Administrateur Humanis)
- Michel Dieu (Administrateur Humanis)
- Bruno Gabellieri (Directeur. Relations extérieures et affaires européennes-Humanis)
- Bernard Joseph (Directeur audit - Humanis)
- Vincent Grappy (Musicien et Directeur artistique)
- Jacques Doll (Ingénieur du son)
- Yves rousseau (Musicien et Conseiller musical)
- Orhan Memed (Musicien)

Le Trio Arkel, lauréat 2015 du concours "Musique au Centre"

Dimanche 12 avril, le Trio Arkel, a remporté la finale de la 6e édition du concours "Musique au Centre" organisé par le groupe Humanis au château de Blois.

Le jury (1) a comme chaque année du mal à départager les finalistes. Il a choisi de récompenser le Trio Arkel, qui est parti à la rencontre des compositeurs traversés par la Grande guerre. Formé de 3 jeunes musiciens (harpiste, altiste et flutiste) de très haut niveau ils savent mettre leurs qualités techniques et musicales au service de leurs partenaires. Tous trois partagent le même désir d'explorer et d'enrichir le répertoire de leur formation par des transcriptions et même en sollicitant des compositeurs pour des créations originales. A leur écoute et à leur rencontre, on perçoit une très grande complicité et de la joie de jouer ensemble. "C'est un ensemble encore jeune, dont la marge de progression est évidente.", précise Vincent Grappy, Directeur Artistique du Concours.

Cette finale a également permis d'entendre trois autres ensembles(2) ayant chacun une forte identité artistique et défendant avec conviction et talent un répertoire parfois très engagé. Ce fut notamment le cas du quatuor Chanterelle (voix/clarinette/violoncelle/harpe), dont le programme, exclusivement contemporain, permit de découvrir des modes de jeu et d'expression parfois très originaux. 

(1)   Les membres du jury de l'édition 2015 du concours "Musique au Centre" :
- Jacques Nozach (Président d'honneur)
- Maurice Ballue (Administrateur Humanis)
- Michel Dieu (Administrateur Humanis)
- Jacques Doll (Ingénieur du son)
- Bruno Gabellieri (Directeur. Relations extérieures et affaires européennes-Humanis)
- Christophe Giovaninetti (Musicien)
- Vincent Grappy (Musicien et Directeur artistique)
- Karim Natouri (Directeur communication et Développement durable-Humanis)
- Jean-Sébastien Veysseyre (Musicien)

(2)   Les trois autres formations musicales de la finale 2015 du concours "Musique au Centre" étaient :
- Duo Allusion (flûte/piano)
- Ensemble Chanterelle (mezzo/harpe/clarinette/violoncelle)
- Duo Red Mountain (violoncelle/piano)

Ron et ses cuivrettes remporte le concours "Musique au Centre" 2014

La 5e édition du concours de musique classique « Musique au Centre », organisé par Humanis, a consacré la formation « Ron et ses Cuivrettes » lors de la finale qui se déroulait au Château de Blois, le 6 avril dernier.

Devant une cinquantaine de personnes, les quatre formations* en lice lors de cette finale ont été auditionnées par un jury composé de musiciens et de représentants du groupe Humanis.

Compte tenu de la qualité et du niveau élevé des prestations, les délibérations ont été difficiles pour finalement attribuer le prix 2014 au quatuor Ron et ses cuivrettes.
L’originalité de sa démarche, sa virtuosité et son très beau travail de transcription accompli sur les ouvertures de l’opéra de la période baroque au romantisme qu’il a interprétées, ont ainsi été salués.

La formation Ron et ses cuivrettes, fondée en 2013, est composée des saxhornistes euphoniumistes tubistes Ronan et Amélie Heurtin (mari et femme) ainsi que Aline Prieur, et de la trompettiste Aurore Prieur. Ils remportent la production et l’enregistrement de leur album, ainsi que leur représentation lors d’un concert privé dans un lieu prestigieux de la région.

Humanis renouvelle ainsi son engagement dans l’initiative « Musique au Centre » lancée en 2010. Ce concours vise à valoriser et à soutenir la créativité et l'excellence des jeunes talents musicaux de la région Centre. Il représente également un « tremplin musical » pour les musiciens solistes et formations instrumentales et/ou vocales.

*En plus de Ron et ses Cuivrettes, les 3 autres formations musicales finalistes étaient :
- Duo Anaska (violoncelle/piano)
- Trio Palmer (violon/violoncelle/piano)
- Ensemble Actéon (programme vocal italien XVIIe)

Le quatuor de Casanove, lauréat 2013

Remis dimanche 17 mars lors d’une cérémonie exceptionnelle qui s’est déroulée au Château de Blois, le Prix du « Concours Musique au Centre » 2013 a été attribué au quatuor de Casanove, récompensé pour sa formation exceptionnelle de virtuosité et son répertoire original autour du Tango.

« Le quatuor de Casanove est juste magniique, sa prestation auour du tango a été un véritable enchantement. Nous félicitons cette formaion éblouissante qui rejoint la prestigieuse liste des lauréats du Concours Musique au Centre depuis sa création en 2010 », déclare Bruno Gabellieri, Secrétaire général du groupe Humanis.

Le quatuor de Casanove, fondé en 2008, est composé des violonistes Boris Cacciaguerra et Marie-Pierre Lampin, de l’altiste Thierry Gileni et de la violoncelliste Lucy Saaroni, avec la complicité de Gildas Guillon. Cet ensemble musical est né d’une passion partagée pour un répertoire qui repousse les frontières de la musique de chambre avec des programmes originaux parcourant les musiques baroque, classique et romantique jusqu’à des oeuvres modernes.

Ce prix, créé à l’initiative du groupe Humanis, acteur de référence de la protection sociale, vise à valoriser et à soutenir la créativité et l’excellence des jeunes talents musicaux de la région Centre. Il distingue chaque année la meilleure formation musicale et offre au lauréat la possibilité d’enregistrer et de produire son premier album ainsi que l’organisation d’un concert privé de lancement dans un lieu prestigieux de la région Centre.

La jeune virtuose blésoise Hildegarde Fesneau remporte l’édition 2012

Accompagnée du pianiste Alan Kenneth, la jeune virtuose de 16 ans a convaincu le jury de l’édition 2012 grâce à une interprétation magistrale d’œuvres de Bloch, Ysaye, Bartok et Saint-Saëns.
Portraits.

Hildegarde Fesneau

En remportant le concours Musique Au Centre, Hildegarde s’est vu offrir par le groupe Humanis l’enregistrement de son premier album.

Hildegarde Fesneau
Née le 8 octobre 1995
Française
Violoniste

Née à Blois en 1995, Hildegarde Fesneau débute le violon à l'âge de cinq ans avec Gueorgui Khintibidze. Elle remporte à plusieurs reprises le concours Flame, et se produit au festival de Millau, au printemps musical de Saint-Cosme et aux concerts de poche entre autres.
En 2006, elle reçoit la médaille "Il Presidente de la Republica Italiana" lors du concours Postacchini qu'elle remportera en plus du titre "Vincitore Absoluto" et du prix "Remember Enescu" des mains du diplomate Giulio Cesare Vinci Gigliucci. Ce concours lui permet de se produire avec les chefs d'orchestre Paul Kuentz, Elizabeth Askren, Ovidiu Balan et Seiji Ozawa.
Récemment, Hildegarde Fesneau s'est produite en soliste à la salle Pleyel pour le projet éducatif "Take a bow" avec le London Symphony Orchestra" sous la direction de François-Xavier Roth, ce qui lui permit d'élargir son répertoire de musique contemporaine.

Elle se perfectionne actuellement avec Alexis Galperine et Ana Haas au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris depuis septembre 2010

Alan Kenneth, pianiste

Alan Kenneth est originaire de New-York où il a étudié à la Juilliard School of Music. En 1977 il s'installe en France et poursuit ces études de piano et de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris avec Ventislav Yankoff et Jean-Claude Pennetier. En 1987 il obtient la bourse Harriet Hale Wooley. S'intéressant également à l'accompagenement du chant il étudie avec Irwin Gage au Conservatoire de Zurich.

En 1994, il obtient, avec le trio Bergamasque le premier prix au Concours international "Les Européennes de Musique de Chambre" à Illzach (France). Il poursuit une formation de musique de chambre de haut niveau avec les quators Alban Berg, Cleveland, Lasalle.

Alan Kenneth a participé à des concerts et à des enregistrepments pour la radio en France et en Europe. Il enseigne actuellement le piano et la musique de chambre au C.R.R de Poitiers.

Trois ensembles finalistes et un trio gagnant pour la finale de l'édition 2011 de Concours Musique au Centre

Ensemble Intemporel Dimanche 27 mars l'Ensemble Intemporel a remporté la finale de l'édition 2011 de Concours Musique au Centre organisé par le groupe Humanis au château de Blois.

Les deux autres ensembles finalistes, Duo Misuk (Juliette de Massy : soprano et Nima Yeganefar : piano) et les FAbulistes (Fabien Cailleteau : piano et Isabelle Luberne : flûte traversière) ont charmé le jury mais c'est finalement
l'Ensemble Intemporel qui a fait la différence et a remporté le premier prix.
Devant plus de 60 personnes, le trio gagnant, composé d'Andreï Jourdane au violoncelle, d'Olivier Petit à la clarinette et de Gérald Villain au piano, a su séduire le jury et le public grâce à son programme qui explore le répertoire musical de façon originale et innovante.
L'Ensemble Intemporel se voit offrir par le groupe Humanis l'enregistrement et la production de leur premier album ainsi que l'organisation d'un concert privé de lancement du disque à l'automne 2011 dans un lieu prestigieux de la région Centre.



Duo Dialogue, gagnants de Concours Musique au Centre 2010